Traitement de la dénutrition

Qu'est-ce que la dénutrition ?

La dénutrition est un état pathologique résultant d'apports nutritionnels insuffisants en regard des dépenses énergétiques de l'organisme.
La conséquence immédiate de la dénutrition est une perte de poids involontaire :
       • une perte de poids > 5 % en 1 mois ou >10 % en 6 mois traduit une dénutrition.
       • une perte de poids > 10 % en 1 mois et/ ou >15 % en 6 mois traduit une dénutrition sévère.

Le diagnostic clinique repose principalement sur l'observation des variations du poids mais ce n'est pas le seul critere. D'autres signes comme des signes phanériens (pli cutané), amaigrissement visible, et plainte de la personne sont pris en compte.

Qu'est-ce que la nutrition parentérale ?

La nutrition parentérale est une méthode de substitution de l'alimentation orale et entérale. Elle permet d'apporter par perfusion tous les nutriments nécessaires à l'organisme afin d'atteindre et de respecter un état nutritionnel correspondant aux besoins et aux caractéristiques du patient.
A domicile, la nutrition parentérale est exclusivement administrée à l’aide d’une pompe programmable fournie par votre prestataire.
Elle est généralement perfusée en continu la journée, la nuit ou sur 24h. La nutrition parentérale est débutée à l’hôpital afin de s’assurer de la bonne tolérance et des effets de celle-ci sur votre organisme.

Elle administrée par voie centrale soit :
       • par une chambre implantable: C’est un boîtier implanté sous la peau et relié à un cathéter lui même implanté dans une grosse veine. Elle est posée à l'hopital et pour les traitements de longue durée. Elle permet de préserver le capital veineux périphérique.
       • par un PICC line: C'est un cathéter central inséré par une veine périphérique du bras puis avancé jusqu'à ce que la terminaison repose dans la partie distale de la veine cave supérieure.
       • par un catheter veineux central: il permet un accès au système veineux profond, il est introduit dans une veine profonde qui peut être la veine jugulaire interne ou la veine sous-clavière, avec un trajet sous cutané réduisant le risque de contamination.

Qu'est-ce que la nutrition entérale ?

La nutrition entérale représente une alternative pour les personnes ne pouvant pas s’alimenter suffisamment ou normalement par voie orale. Elle revient à introduire par le biais d’une sonde une alimentation équilibrée sous forme liquide dans le tube digestif.
Elle peut être par gravité ou par pompe, en continu sur la journée ou la nuit, ou en discontinu, par exemple aux horaires des repas, chaque prise durant environ 2 heures.
La nutrition entérale est débutée à l'hôpital, dans l’optique d’évaluer ses effets sur le patient et la tolérance de celui-ci.
On recense deux principaux modes d’administration :

       • La sonde naso-gastrique: On introduit un tube au faible diamètre dans la narine, il descend le long de l’œsophage et est poussé jusqu’à l’estomac.
La sonde naso-gastrique est le plus souvent utilisée pour les traitements de nutrition entérale de courte durée (jusqu’à 12 semaines).

       • La sonde de gastrostomie/jéjunostomie: La sonde est directement placée dans l’estomac ou dans le jéjunum, par l’intermédiaire d’un petit orifice réalisé dans la paroi abdominale.
Elle est utilisée pour les traitements de longue durée.
Elle est souvent remplacée 2 à 3mois après la pose par un bouton de gastrostomie, situé au ras de l’abdomen et dans lequel on connecte une tubulure au moment de l'alimentation.



Les informations et conseils sont communiqués à titre d’information et n’ont pas vocation à se substituer à la prescription médicale ainsi qu’aux notices d’utilisation des produits, ni à remplacer la relation directe entre le patient et les professionnels de santé.

En cas de doute, se référer au médecin prescripteur.


QUESTIONS ?

Vous souhaitez nous contacter,
Vous souhaitez deposer votre CV,
Laissez nous un message

CONTACT